ORATOIRES de la commune.

Actualités: Une association Connaissance et Sauvegarde des Oratoires http:://www.les-oratoires.asso.fr s'interesse à nos oratoires. Elle a contribué à leurs rénovations par une aide financière pour les oratoires de Sainte Agathe et Saint Roch( voir en fin de page). Les travaux sont terminés depuis l'été 2002.
Sur la commune de Thorame-Basse, on compte un grand nombre d'oratoires. Certains sont bien entretenus.
  Témoignage de la foi des hommes, ce sont bien souvent des ex-véto. Ainsi l'oratoire de Saint-Jean, au hameau de La Bâtie, construit vers 1880 par l'arrière-grand-oncle du propriétaire actuel en reconnaissance de sa guérison d'une grave maladie. Cet oratoire a du être déplacé, il a été reconstruit en façade de la maison. Une procession s'y rendait chaque année le 8 septembre.

   On trouve encore d'autres oratoires construits en ces temps d'épidémie, qui sont à l'origine de pèlerinages, comme celui de Saint Sauveur à La Valette. Une procession s'y rendait le 6 août.
   N'oublions pas celui qui règne au sommet des montagnes, à l'ouest de Thorame-Basse, l'oratoire de Chalufy, véritable sanctuaire des bergers, qui donne lieu à une procession le premier samedi d'août au cours de laquelle le prêtre bénit troupeaux de moutons et cabanes de bergers. Voir page Chalufy.
   Ces petits monuments peuvent être de simples indicateurs de chemin lorsque que l'on veut se rendre à un ermitage. Ainsi la série des quatorze oratoires qui jalonnent le sentier qui monte à Notre-Dame de Piègut. Voir page Piègut.
   Ces petits édifices ont été construits de façons très différentes. Les uns ont l'aspect de tas de pierres sèches, celui de Saint-Pierre, par exemple, au nord de hameau de Le Moustier, sur un plateau (très probablement un des plus anciens, époque des Templiers). D'autres ont été bâtis avec des pierres liées à la chaux ou au ciment (Saint Sauveur à La Valette). Il en est aussi de crépis .

Oratoire de CHALUFY (rénové en juillet 2002)
     L' association Connaissance et Sauvegarde des Oratoires nous a aidé financièrement pour consolider l'oratoire de Chalufy(500 euros). L'association locale Culture et Patrimoine a également participé financièrement (150 euros).

La rénovation de cet oratoire consistait à faire des petits travaux :
- consolider les coins arrières de l'oratoire.
- repositionner les pierres de la couverture et les bâtir.
- refaire les joints entre toutes les pierres et les finir avec du sable fin d'Issole.
- entourer l'oratoire d'une ceinture de pierres plates bâties sur 40 cm pour améliorer l'assise.
- faire un petit parvis de 1 à 2 m2 devant l'oratoire.
Les matériaux nécessaires à ces travaux ont été héliportés le 3 juillet 2002 tout près de l'oratoire. Les travaux de maçonnerie ont été réalisés lundi 15 et mardi 16 juillet par Gérard Grac et Joseph Boyer (votre Webmaster).
On peut remercier les principaux participants à cette action : M Guibert, berger de Chalufy, M Dalbiés, agent O.N.F et Gérard Grac.

Inscriptions de la plaque au fond de l'oratoire.

Lou 18 d'Avoust 1928
Sus aqueste Roucas davans lou brave Pople aguènt pèr Cap Moussu lou Conse J.Trotabas e Segne Ventre, Mestre de la Mountagno: Mounsegne Jorcin, Evesque de Digno àssista d'où canounge GRAVIER e d'où Decan DURANT Curat de Ben-Vese a di, per li¨Pastre la SANTO MESSO e n'a benesis lis éscabot

 

Inscriptions de la plaque sur le rocher
(presque illisible).

Lou 28 juin 1903 sus aqueste roucas, lei abbès Trouche et Gravier en di la santo messo per li pastre e en benessi lis escabot.
Plaque déposée en juin 1903.


Deux autres vues de l'oratoire pour mieux visualiser les travaux effectués.

Oratoire de Sainte Agathe.
Il est situé au hameau de La Bâtie haute en bordure de route, face à la fontaine rénovée du même nom. ll se trouve maintenant encastré dans un mur de clôture et le tableau de Sainte Agathe a disparu. La restauration est terminée. La statue de Sainte Agathe trône en bonne place(voir ci-dessous). Elle a été réalisée en pierre par une artiste Madame Laure DAVIDIAN, habitant Marseille et appréciant notre région où elle posséde des amis. L'association Connaissance et Sauvegarde des Oratoires nous a aidée pour l'acquisition de cette statue et à l'achat des matériaux pour rénover ces deux oratoires. Les matériaux utilisés ont respecté le cadre naturel entourant ces édifices. Le toit est réalisé par deux grosses lauzes provenant de Tartonne ( carrière Roman). Une grille en fer forgé faite par un artisan ferronnier protège la patronne de La Bâtie. Le mur a été sérieusement consolidé.

Sainte Agathe ( vers 1950 )
Sainte Agathe (2002)
Statue de Sainte Agathe

L'oratoire de Saint Roch, situé sur Le Plan, prés du réservoir, a été également rénové et est "habité".

Saint Roch rénové( 2002 )
Saint Roch (2002)

 

Les autres oratoires. Ils ne sont peut-être pas tous là .

St Jean    La Bâtie
St Joseph    La Bâtie
St Pierre     Le Moustier
Chemin de croix de Piègut
Où se trouvait cet oratoire en 1936 ?
Réponse dans cette page.
Chalufy (avant restauration)
St Jean   Thorame-Basse
St Jean    Adréchon
St Sauveur     La Valette

Sacre-Coeur (anciennement Saint Etienne et Saint Jean Baptiste)près de l'église de La Bâtie)

Sainte Anne (La Bâtie)

Bibliographie:
Livret de l'association des intérieurs des églises de Thorame-Basse.
Monographie Thorame-Basse d'hier et d'aujourd'hui publiée par l'Association locale "Culture et Patrimoine"
Annales de Haute Provence Bulletin société scientifique et littéraire des Alpes de Haute-Provence.
Connaissance et Sauvegarde des Oratoires de nos Pays de France

Pour ceux qui sont arrivés directement sur cette page avec un moteur de recherche .
Cliquez sur DÉPART pour visiter tout le site.