ÉGLISES

Vous pouvez admirer dans cette page la richesse du patrimoine culturel de notre commune. Les photos de toutes les églises de la commune sont là, accompagnées de photos des intérieurs et d'explications fort instructives.
En fin de page, je rappelle les travaux réalisés ces dernières années.
La mise en valeur de certains édifices demande beaucoup d'efforts en tout genre. L'État, le Conseil Général, la Mairie, l'Association Culture et Patrimoine et surtout l'Association Restauration des Intérieurs des Églises de Thorame-Basse participent grandement à ces travaux. Il faut constituer des dossiers, aller chercher la finance et les bonnes volontés où elles sont susceptibles de se trouver.
                          MERCI A TOUS CEUX QUI PARTICIPENT AUX TRAVAUX
Il ne faut pas s'arrêter là, et l'Association Restauration des Intérieurs des églises de Thorame-Basse est la première à continuer à se mobiliser avec tout son dynamisme. Le projet de restauration du Retable du maître-autel de St Pierre aux Liens, entièrement doré à l'or fin, est terminé.

Coût du projet. 45964 €
Subventions - de l' État       23020 € -Conseil Général  7700 €  T.V.A. récupérée par la Mairie 6004 €
Participations Intérieur des Églises 6100 € Culture et Patrimoine 770 € Commune 2370 €
Mobilisons nous et participons tous au sauvetage de notre patrimoine.
Envoyez dans la mesure de vos moyens votre contribution à l'ordre de:
Association COOL des THORAME
Dons pour la restauration des églises de Thorame-Basse
Son siège: Le Barri 04170 Thorame-Basse

THORAME-BASSE

Église paroissiale
Vue du choeur. Retable Saint-Pierre-ès-Liens

L'église, datant de 1588, bel édifice totalement restauré, mérite une visite en raison de l'intérêt de son décor intérieur avec notamment un remarquable retable de Saint-Pierre-ès-Liens (vers 1695) dans le choeur mais aussi d'autres retables et tableaux des XVIIème et XVIIIème siècles, ainsi les retables du rosaire (XVIIème siècle) et des âmes du purgatoire (XVIIème), toile de l'annonciation peint en 1728 par le seigneur Jean-Alexandre de Jassaud. Dans le vieux cimetière jouxtant l'église, se trouve la tombe de Pierre-Jacques Jassaud, baron de Thorame, lieutenant des maréchaux de France, bienfaiteur de l'oeuvre de la charité de Thorame-Basse (1783-1884).

Tableau ovale
Retable du Rosaire
Vitrail Saint-Joseph

   Sur le tableau ovale peint en 1845 et placé au-dessus de l'arc de chevet est écrit un résumé de l'histoire de Saint-Pierre-ès-Liens de Thorame-Basse:"Hoc templum a perfidis hoereticis destructum anno 1574 reoedificatum fuit cum fornica lignea delumbata anno 1588 perfectum vero cum camera testacea in acumen fastigiata. Turris huius ecclesiae anno 1586 destructa reoedificari incoepta anno 1843 fuit perfecta anno 1845" . Ce qui veut dire: "Détruite en 1574 par les protestants, l'église fut donc reconstruite en 1858. Quant au clocher , démoli en 1586 au cours des guerres religieuses encore, il ne fut réédifié qu'entre 1843 et 1845". Sur le tableau ovale,

LA BÂTIE.

Saint-Agathe
Intérieur. Vue générale

Église de Sainte-Agathe a succédé, en 1861, à une ancienne chapelle de même nom. Elle fut construite en signe de protestation contre la décision de transférer l'église paroissiale, de Saint Thomas à Notre-Dame de Château-Garnier. Une pétition fut adressée au maire de Thorame-Basse."Si la paroisse doit être changée, écrivaient les pétitionnaires de La Bâtie, il serait juste de la construire au hameau de La Bâtie". Et ils en donnent les raisons: "La Bâtie paye environ un tiers d'imposition de plus que Château-Garnier" et a "à peu près un cinquième de population de plus". Par ailleurs le torrent d'Estelle qui traverse la route de Château-Garnier est infranchissable en temps d'orage tandis qu'il est facile aux habitants de Château-Garnier de se rendre à Thorame-Basse. Autre argument, La Bâtie a une fabrique de draps.

CHATEAU-GARNIER.

Notre-Dame
Intérieur. Au fond, tableau de la Nativité

Très belle reconstitution de la grotte de Lourdes

par Mademoiselle Ranguin, il y a quelques dizaines d'années.

   On démolit la petite chapelle de Saint-Mathieu pour élever en 1859 une église paroissiale sous le titre de Notre-Dame, destinée à remplacer la vieille église de Saint-Thomas jugée trop éloignée, vétuste et d'accès difficile l'hiver. Elle présente un décor homogène du XIXème siècle (boiseries, toiles dont un tableau de Fidèle Patritti au choeur; à noter également une représentation de Saint-Matthieu par Jean André, un excellent peintre du XVIIème siècle. Le clocher construit en 1870. L'oculus de la façade au-dessus de la porte porte un vitrail représentant une Vierge au lys.
  Son électrification et son horloge sont récentes.

LA VALETTE

Saint-Sauveur
Tableau de la Transfiguration.

La chapelle de Saint Sauveur fit place à l'église de la Transfiguration édifiée en 1867 par les habitants du hameau au moyen d'une souscription. Elle remplaçait la chapelle Saint-Sauveur située à la place du lavoir actuel. Des vitraux à décor géométrique garnissent les deux fenêtres du mur sud.

LE MOUSTIER

Saint-Pierre
Intérieur. Tableau Saint-Clair et Saint-Pierre

Très jolie petite chapelle en haut du hameau. Il reste des vestiges d'un site des templiers à proximité de l'oratoire Saint-Pierre, plus haut dans la colline.Toiture rénovée en 2010.

Bibliographie:
Livret de l'Association des Intérieurs des Eglises de Thorame-Basse.
Annales de Haute Provence. Bulletin société scientifique et littéraire des Alpes de Haute-Provence.

Informations sur l'Association Restauration des Intérieurs des Églises de Thorame-Basse.
Travaux réalisés de 1997 à 2001.
Plâtres et peintures de la nef et chapelles attenantes de St.Pierre aux Liens avec l'aide de la Mairie et du Conseil général;
Revêtement de sol de l'église de Château-Garnier et chauffage d'appoint;
Plâtres et peintures de l'église de La Bâtie (participation de la Mairie);
Travaux d'électricité à Thorame-Basse et La Bâtie;
Réhabilitation de la sacristie de St Pierre aux Liens;
Réalisation de livrets descriptifs de chaque église et de son contenu. Ces livrets sont à la disposition des visiteurs moyennant une modeste contribution;
L'organisation des Lotos au cours des fêtes patronales a dégagé des bénéfices non négligeables.
Programme à venir:
Réfection des murs intérieurs de la chapelle du Moustier. Mais au préalable, il faut rénover le toit et le drainage. Ceci sera fait par la Mairie qui a la responsabilité des bâtiments, avec l'aide de Culture et Patrimoine.

Pour ceux qui sont arrivés directement sur cette page avec un moteur de recherche .
Cliquez sur DÉPART pour visiter tout le site.