La montagne du CHEVAL BLANC. Randonnée.

Le massif le plus important de la commune. Il offre un point de vue exceptionnel sur la vallée de la Bléone et celle du Verdon qui s'étend sur le barrage de Castillon et l'ensemble des cimes du Haut Verdon

Vue générale du Cheval Blanc . Tracé de la randonnée avec des repères.

Randonnée.
Dénivellation: 1600m. Durée: 8 h pour un randonneur moyen.

Notre point de départ sera le gîte de Château-Garnier. (1100 m)
Prendre la direction Sud, passer devant la chapelle de St Thomas ( repère 1, photo dans page Loisirs), continuer vers le Sud-ouest par un large chemin traversant le plateau Le Plan. Prendre à droite au panneau indiquant Le Cheval Blanc, jalonnement en jaune. Début de la montée. Aprés une heure de marche, le sentier s'élargit et l'on suit quelques instants une piste forestière qui se termine très vite. Continuer le tracé jaune, ne pas prendre le petit sentier qui s'écarte à droite dans le bois de Favier sauf si vous désirez cueillir des framboises (en août). Suivre la croupe de la colline où l'on peut observer des petits blocs de calcaire où sont indiqués des numéros (borne 29). Vous traversez des parcs à moutons, n'oubliez pas de les refermer après votre passage.
A un replat, un croisement avec trois directions:
à droite, un sentier pénètre dans une pinède pour nous conduire à la cabane pastorale du Cheval Blanc (repère 2 Alt:1800m) et en continuant cette direction (tracé jaune également), vos arrivez au sommet du Cheval Blanc (2323 m)
à gauche, un sentier se détache dans le gazon pour gagner le col de Séoune.
au centre, droit devant vous, un sentier prolonge (tracé jaune) la direction Nord-ouest, et en continuant sur la croupe de la montagne le plus directement possible, après être passé par une petite cabane" à sel" toute neuve en bois (repère 3), vous accédez au sommet de la montagne de Tournon (2200 m).

Cabane forestière du Cheval Blanc
Cabane à sel de Tournon

Déjà trois bonnes heures de marche, mais le plus dur est fait. Il suffit maintenant d'apprécier le paysage. Vous poursuivez sur la crête qui vous amène au sommet du Cheval Blanc (repère 4, alt: 2323 m). Point de vue incomparable sur la vallée de la Bléone au Nord, vallée de l'Issole au sud avec au fond St André-les-Alpes et le barrage de Castillon.  La société"A4" est en train d'installer un télescope automatique sur ce sommet. Il sera interrogeable uniquement sur INTERNET. La source d'énergie sera le solaire. Pour plus d'informations, visitez leur site http://www.galatee-observatory.org.

Vue générale Nord
Vue générale Sud
Observatoire en construction(mai 2003)
Croix (posée par l'Abbé Brun)

Continuer sur les crêtes, pour arriver au sommet de la Mulatière alt:2289m(repère 5). Vous passez ensuite à un autre sommet où se trouve une croix avant d'arriver à la baisse de Paluel. Cette croix est construite avec les débris de l'avion Douglas DakotaIV qui s'est écrasé en fin janvier 1948. Ce crash a fait 22 victimes. Quelques jours plus tard, un autre avion (une Forteresse partie à la recherche du Dakota) s'est écrasé au sommet de Tournon faisant 10 victimes.

Douglas C-47 Dakota
Forteresse Douglas SB-17
Un des moteurs 14 cylindres dans un vallon.

Partie de l'hélice (visible, versant Chanolles)
photo Boissin Gilbert

Informations données par M Bresson André
Dans le Douglas C- 47''Dakota'' de l''US Air Force en Europe appartenant au 61th Troop Carrier Group / 14th Squadron, basé à Wiesbaden, (Allemagne) quatre membres d'équipage, trois femmes (épouses de Sous/officiers de l'Armée Américaine basés à Trieste (Italie) qu'elles allaient rejoindre) et cinq enfants trouvèrent la mort. L'appareil avait décollé la veille de Wiesbaden et après avoir fait escale à Istres était reparti à destination d'Udine (Italie). Après avoir fait demi tour, il s'écrasa sur le versant Est du Cheval- Blanc. Le SB- 17 G (Même Unité, même base) eut pour mission de faire la couverture photographique officielle de l'accident du C- 47, il s'écrasa versant Sud du Cheval- Blanc au sommet de la Mulatière et bascula versant Nord (côté Chanolles). Six membres d'équipage, trois photographes militaires et reporters et un passagers trouvèrent la mort. Il y eut un seul survivant qui fut sauvé grâce à la présence d'esprit d'un prisonnier de guerre allemand qui bénéficia d'une libération immédiate.Vous pouvez trouver le récit complet de cette catastrophe en vous adressant à la Société scientifique et littéraire des Alpes de Haute- Provence à Digne qui a édité le n° 354 de ''Chroniques de Haute Provence''.

A partir de la baisse de Paluel, deux possibilités:
Première possibilité pour les bons marcheurs, continuer les crêtes. Passer au sommet de Paluel alt:2305 m(repère 7), descendre vers la baisse de la Cunche (lors de cette descente, vous pouvez cueillir des edelweiss sur le versant Nord, assez dangereux) . Aller ensuite jusqu'au col de Talon, passer à la vieille cabane de Talon et direction Sud-est, vous suivez le ravin de la Mastre pour arriver à la Cabane du Clauvas et ses parcs à moutons. A partir de là un sentier très agréable dans les pins ou une piste forestière vous conduit à votre point de départ, le hameau de Château-Garnier.
Deuxième possibilité, traverser en gardant une altitude constante pour arriver aux cabanes de Paluel (repère 6) et à l'impluvium (réserve d'eau artificielle pour faire boire les moutons).

Ancienne cabane de Paluel.
Impluvium au dessus de la cabane.

A partir des cabanes (l'ancienne et la neuve) de Paluel, prendre la piste forestière qui vous conduit à Château-Garnier. Descente relativement longue, il faut compter 2 heures.

Bibliographie: Randonnées pédestres Haut Verdon Val d'Allos

Pour ceux qui sont arrivés directement sur cette page avec un moteur de recherche .
Cliquez sur DÉPART pour visiter tout le site.